La côte Nord-Est

De Samaná à Limón

Separateur_Jaune

Presqu'île de Samaná

Separateur_Gris

Samaná, aujourd'hui fief des Français, a été fondée vers 1824 par des esclaves américains affranchis. Jusqu'à ce jour, de nombreux Samanáis portent des noms anglo-saxons et parlent l'anglais.


Située à 210 km de Puerto Plata, la ville de Samaná compte 6 000 habitants. Elle est considérée comme la perle du nord. Le village est situé dans une baie inondée de soleil entre la mer et les collines qui regorgent de palmiers luxuriants. Dans le golfe, trois jolies petites îles sont accessibles grâce à un pont et, si l'on porte le regard vers l'horizon, on peut admirer les célèbres îlots de Cayo Levantado. La presqu'île est renommée pour ses plages intactes de sable fin et pour la couleur de l'eau, riche de mille nuances.


Que faire sur la presqu'ile ?


Las Terrenas : Petit village de pêcheurs très animé ; chambres d'hôtes, hôtels de charme, restaurants, bars, boutiques et les plus belles plages de la presqu'île.

Cayo Levantado : Au départ de Samaná, il est possible de rejoindre cet îlot magnifique en 15 minutes de bateau seulement.

Baie de Las Flechas : La Baie de Las Flechas est un lieu chargé d'histoire : sur cette plage, en janvier 1493, les marins de Colomb ont combattu pour la première fois les indigènes. Située à environ 2 km et demi à l'est de Samaná, la baie est entourée de palmiers. Si l'on continue à l'est, on rencontre de merveilleuses petites plages isolées.

Las Galeras : Située à l'extrémité est de la péninsule de Samaná, Las Galeras est probablement l'une des localités les plus évocatrices d'une certaine idée du Paradis. Las Galeras est une ample étendue de sable d'un blanc aveuglant, en forme de "U", entièrement entourée de palmiers. Le silence et la quiétude qui caractérisent le lieu sont interrompus uniquement par les barques de pêcheurs. Ce village dispose de chambres d'hôtes et d'hôtels de charme et d'un seul hôtel club.

Parc National Los Haïtises

Separateur_Gris

Située au sud de la péninsule de Samaná, la région de Los Haïtises est accessible par la route ou par la mer.
La majesté d'une centaine de mogotes (collines calcaires) chargées de végétation, la forêt de mangroves et la variété des fleurs et de la faune, ajoutées aux ressources historiques et culturelles, confèrent à Los Haïtises un charme particulier. Prévoir une bonne demi-journée pour cette visite.

Salto el Limón

Separateur_Gris

A environ 10 km de Las Terrenas, le village d'El Limon est le point de départ pour la visite de la superbe cascade. Le parcours à cheval dure environ deux heures pour atteindre 300 mètres d'altitude. La dernière partie du parcours, la plus escarpée, se fait à pied et permet d'atteindre la grande cascade d'El Limon, haute de 40 mètres.
Ici, on peut faire de magnifiques promenades à cheval, marcher dans le lit des rivières, se promener à pied en admirant le paysage, se baigner sous la cascade, nager dans une piscine naturelle et visiter les cavernes fascinantes.

Observation des baleines

Separateur_Gris

De janvier à mars La parade hivernale des baleines à bosse dans la baie de Samaná : un spectacle inédit ! La baie de Samaná est le lieu de rendez-vous annuel des baleines à bosse qui viennent mettre bas, cherche un compagnon et exécuter une frénétique parade nuptiale avant de s'accoupler. On estime qu'un minimum de 10 000 individus se regroupent en attendant que les petits aient tété les réserves de lait de leur mère. Quand ils ont grandi suffisamment, à partir de la fin du mois de mars, tout le monde reprend la migration vers les mers froides de l'Hémisphère nord.
Pendant ces trois mois, uniquement préoccupées par leurs joutes amoureuses, les cétacés ne prêtent aucune attention aux quelques bateaux chargés de touristes venus les observer. Les mâles se défient en frappant l'eau à coups de nageoires caudales, offrant aux amateurs de "whale-watching" un spectacle unique. Pour manifester leurs émotions, il leur arrive d'effectuer d'incroyables bonds au-dessus de l'eau...