La côte Nord

De Puerto Plata à Cabarete

Separateur_Jaune

Puerto Plata

Separateur_Gris

Puerto Plata, première ville de la côte nord, doit son charme à sa collection de maisons victoriennes uniques dans le pays. Les motifs "gingerbread", ces filigranes de bois entrelacés, les couleurs pastel des maisons et édifices publics lui confèrent une ambiance romantique du début du XXe siècle. Entre mer et montagne, "La Novia del Átlantico" (la fiancée de l'Atlantique) se trouve à 235 km de Santo Domingo.


Lorsqu'il atteignit la côte le 11 janvier 1493, Christophe Colomb fut à ce point ébloui par la beauté de la mer et le bleu intense du ciel qu'il décida de baptiser ce lieu enchanteur "Puerto Plata", le "Port d'Argent".


L'océan Atlantique baigne la côte nord ; à l'ouest se trouve la petite péninsule sur laquelle fut construit en 1540 le Château San Felipe, tandis qu'à l'est s'étend une magnifique plage de sable doré : "long beach" , très récemment aménagée.


Une résine fossile, l'ambre, secrétée par les pins du Miocène, a fait de cette région un lieu particulier, aujourd'hui connu sous le nom de côte de l'Ambre, car elle abrite l'un des plus grands gisements du monde.

La canne à sucre, importée sur l'île par Christophe Colomb, fut semée pour la première fois en 1493. Dans la province de Puerto Plata on produit et exporte du café, du cacao, du tabac, du sucre et de la viande. On produit également des liqueurs et des laitages et l'on y travaille le cuir et la peau. La majeure partie de la population se consacre à la pêche. Puerto Plata, qui s'étend sur 300 km2, connaît actuellement un "boom touristique" en s'appuyant notamment sur ses 11 km de plage.

Sosúa

Separateur_Gris

A 15 km au nord-est de Puerto Plata, la ville de Sosúa accueille une large communauté composée des descendants d'immigrés européens arrivés en République Dominicaine en 1940, en majeure partie des Allemands et des Autrichiens qui fuyaient les persécutions nazies.


La présence de ces groupes a fortement influencé le style de vie et le développement socio-économique de la région et le petit village de 1940 est devenu une importante zone commerciale et touristique. La plage de Sosúa s'ouvre sur une splendide baie qui offre aux baigneurs un panorama exceptionnel : une longue bande de sable doré toute en nuances, qui contraste avec le vert des palmiers et des amandiers.


Avec le temps se sont développées des structures hôtelières parfaitement intégrées dans l'environnement naturel. Ainsi, qui séjourne à Sosúa peut jouir de tout le confort moderne sans pour autant renoncer au calme paisible d'une plage de pêcheurs. Sosúa est aussi le "haut lieu" de la plongée en République Dominicaine...

Cabarete

Separateur_Gris

Quelques kilomètres plus à l'est de Sosúa, entre petites auberges et restaurants sur la plage, se trouve Cabarete, localité touristique emblématique. Ici, pas de barrière de corail mais une longue baie où il fait bon se prélasser. Paradis des amoureux de la glisse, Cabarete est un lieu idéal pour pratiquer le surf, le kitesurf ou encore la planche à voile (les windsurfeurs l'ont élu parmi les dix meilleurs spots au monde).