Les Parc Nationaux, un jardin au coeur des Caraïbes

Separateur_Gris

La République Dominicaine offre des paysages et des écosystèmes d’une remarquable diversité. Avec ses 29 Parcs Nationaux, ses 15 réserves naturelles et ses 9 îles protégées, le territoire dominicain regorge de sites et de trésors naturels de toute beauté qui raviront tous les amoureux d’environnement.

D’une superficie de 48 000 km², la République Dominicaine compte cinq massifs montagneux, dont l’impressionnante Cordillère Centrale et son Pico Duarte.
Ces chaînes de montagne abritent des vallées et plaines verdoyantes ainsi qu’une forêt tropicale humide. Le Parc National del Este est le plus fréquenté de l’île.
Il s’étire sur 420 km² entre Bayahibe et Boca de Yuma. Il englobe également l’île Saona. Les oiseaux migrateurs y sont à l’honneur : plus de 150 espèces y sont recensées. Côté mer, on y aperçoit des dauphins et des lamantins.

Le Parc National de Los Haïtises constitue la plus vaste zone calcaire des Antilles. Les grottes et cascades y sont nombreuses. Le spectacle de la superbe cascade El Limón, haute de 40 m, est à couper le souffle. De nombreuses randonnées sont proposées dans les chaînes de montagnes de la Cordillera Central, la Cordillera Oriental (à l’Est) et la Cordillera Septentrional (au Nord) - et ces cinq “ sierras ” Neyba, Bahoruco, Martín García, Yamasá et Samaná.

Une faune et une flore riches

Separateur_Gris

Le climat subtropical de la République Dominicaine a favorisé le développement de plus de 8 000 espèces de plantes, dont 1 800 sont endémiques, comme les orchidées, avec plus de 300 variétés, ou encore les palmiers, à découvrir à travers des jardins et des plantations diverses dans la Cordillère Orientale.

Autre spécificité du pays : la mangrove et son essence la plus connue, le palétuvier, qui envahit les zones aqueuses et les salines.

Côté faune, le lamantin et la baleine à bosse sont les deux principaux mammifères marins que l'on peut observer ; la seconde remportant un franc succès lorsqu'elle vient chaque année se reproduire dans la baie de Samaná (janvier à mars).

L'île regorge par ailleurs de reptiles : lézards, iguanes, tortues et surtout l'alligator américain, une espèce protégée et regroupée sur l'île Cabritos, située au coeur du lac Enriquillo.

Enfin la faune ailée mêle oiseaux communs et espèces frappées d'extinction, comme la cotica, le plus célèbre perroquet du pays, originaire de l'île. Reconnaissable à son plumage vert vif, son front blanc, ses joues tachées de noir, sa queue et son poitrail rouge, elle est la mascotte nationale.

Les fameuses plages paradisiaques

Separateur_Gris

Plus de 300 km de plages idylliques de sable fin... Le paradis sur terre !

Difficile de faire son choix entre les eaux calmes et peu profondes de Boca Chica ou Juan Dolio, les plages de cartes postales de Bayahibe ou La Romana, les 40 kilomètres de larges plages de sable blanc sous les cocotiers qui s'étendent de Punta Cana à Bavaro sur la Côte Est, les eaux multicolores et les criques sauvages de la presqu'île de Samaná, les vagues vivifiantes de la Côte Nord avec les plages de Cofresi, Playa Dorada ou Sosua, les plages de planche à voile de Cabarete ou encore les plages vierges de Barahona et Montecristi.

Au Sud-Ouest

Separateur_Gris

Près de la frontière avec Haïti, le Lac Enriquillo, le plus grand lac salé des Caraïbes, plonge jusqu'à 40 mètres sous le niveau de la mer et forme, avec Isla Cabritos, un parc national protégé qui abrite des crocodiles américains, d'énormes iguanes et des flamands roses. Le tour du lac dure une journée sur un parcours de 76 km ponctué de visites.

  • La Bahia de las Aquilas (baies des aigles) : située dans le parc Jaragua, cette plage est considérée comme la plus belle et la plus sauvage de l'île. 400 espèces d'oiseaux peuvent être observés sur ce site.
  • Le Trou de Pelempito : cirque situé à 1500 m au-dessus du niveau de la mer. Cette forêt subtropicale humide est un des plus beaux lieux protégés des Caraïbes. Le parc abrite 150 espèces d'orchidées et une grande diversité d'oiseaux.
  • Excursions : Eco-Tour piscines thermales (autour du Lac Enriquillo). D'abord un tête dans la piscine d'eau sulfurée du lac, puis dans la même journée un tour à la piscine de Duverge, la Zurza et las Marias de La Descubierta. Nouvelle excursion : La Mine de Larimar.
  • Pour plus de détails sur les excursions et services : www.ecotour-repdom.com
    Tél. : 001 809 243 11 90 - Fax : 001 809 395 15 42

Au Sud-Est

Separateur_Gris
  • Grotte Fun Fun : à leur arrivée au Ranch Capote, des guides locaux expérimentés emmènent les touristes pour une marche en pleine forêt, qui dure environ 30 minutes. Une fois arrivés au seuil de la caverne, ils entament une descente dans la grotte de plus de 20 mètres pour ensuite découvrir le fleuve souterrain et ses tunnels avec leurs stalagmites et stalactites. La découverte de la caverne est une expérience unique et inoubliable, qui se termine au ranch autour d'un abondant buffet typique.
  • Grotte des Merveilles : fascinante curiosité des Caraïbes, ayant servi de temple aux indiens Taïnos.Plus d'infos : www.cuevafunfun.net
  • Excursions : dans le parc national, Isla Saona, Isla Catalina, suivie ou au départ de Altos de Chavón. Visite d'une fabrique de cigares, de champs de canne à sucre et d'une distillerie de rhum.

Au Centre

Separateur_Gris
  • Randonnée au Pico Duarte (3 175 m) : Pour tout renseignement, s'adresser au Rancho Baïguate, à Jarabacoa.
    Pour infos : www.ranchobaiguate.com

Au Nord

Separateur_Gris
  • Les 27 cascades de Damajagua : entouré d'une nature exubérante, ce site protégé se trouve à 15 km de Puerto Plata. Pour y accéder, il faudra marcher, escalader, nager pour rejoindre la seconde cascade. A partir de là (et jusqu'à la 27 ème cascade) le parcours requiert une bonne condition physique.